A partir de 2020

14 Circonscriptions métropolitaines

La loi MAPTAM ( Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles) du 27 janvier 2014 a créé la Métropole de Lyon et l’organisation politique qui en découle. Elle a été complétée par l’ordonnance n°2014-1539 du 19 décembre 2014 qui fixe les modalités de désignation des conseiller(e)s métropolitain(e)s pour les futures échéances électorales.

1/ Le mode de scrutin :
Très proche de celui des élections municipales dans les communes de 1000 habitants et plus, il s’agit d’un scrutin de liste avec parité (femme-homme) de candidatures, dans chacune des 14 circonscriptions définies par la loi. Il met en place deux tours de scrutin avec la possibilité de fusionner les listes entre les deux tours à partir de 5% des suffrages exprimés et la possibilité de se maintenir au second tour à partir de 10%. A l’issue du second tour, une prime majoritaire de la moitié des sièges est attribuée à la liste parvenue en tête, ce qui permet de dégager des majorités stables (à l’image des élections municipales).

2/ Les circonscriptions
La Métropole est découpée en 14 circonscriptions répondant à une logique de cohérence territoriale et à un critère démographique. Chaque circonscription dispose d’un nombre de sièges au Conseil métropolitain établi en fonction de sa population.

3/ Le nombre de conseillers
L’assemblée sera composée de 150 conseillers métropolitains (contre 166 aujourd’hui). Un conseiller métropolitain représentera donc en moyenne 8 7 34 citoyens.

4/ Entrée en application
Ce mode de scrutin entrera en vigueur à compter du prochain renouvellement des conseillers municipaux, en 2020 : les deux élections, municipale et métropolitaine, auront lieu le même jour.

Carte des nouvelles circonscriptions métropolitaines

Fond de carte

Check Our Feed