De 2015 à 2020

La Métropole de Lyon est composée de 59 communes.

La période 2015-2020 est considérée comme une période transitoire, permettant d’entériner dans les faits, le passage d’une organisation intercommunale à une collectivité locale de plein exercice, dont les conseillers métropolitains sont issus du scrutin universel. C’est une modification de grande importance, qui bouleverse le paysage institutionnel de notre agglomération et induit un très gros travail d’organisation des services et d’articulation des compétences entre communes et Métropole.

C’est tout le travail que nous sommes en train de mener.
Pour y parvenir avec la meilleure coordination, entre métropole et communes et entre communes, des organes consultatifs ont été créés sur les territoires. Ainsi, neuf Conférences Territoriales des Maires, regroupant plusieurs communes, visent à discuter de leurs problématiques partagées, à éventuellement coordonner leurs décisions mais aussi à permettre d’expérimenter certaines solutions à un niveau infra-métropolitain.

En parallèle, la Conférence métropolitaine des Maires, également consultative, présidée par le Président de la Métropole, regroupe l’ensemble des Maires des communes métropolitaines afin de débattre des questions d’intérêt métropolitain. C’est une instance de débat pour les communes, à côté du Conseil de la métropole qui est l’instance délibérative de la Métropole.

La Conférence métropolitaine des Maires a notamment pour mission d’élaborer le Pacte de cohérence métropolitain, texte fondateur qui sera le cadre de l’articulation et de la répartition des compétences entre les communes et la Métropole, sur tout le territoire, dans l’objectif de rendre le meilleur service aux habitant(e)s métropolitain(e)s. Celui-ci sera ensuite soumis à tous les conseils municipaux, pour avis, sur le territoire métropolitain, puis au vote du Conseil de la Métropole. Retrouvez l’intervention du groupe socialiste sur ce thème.

Les conférences territoriales des maires (CTM) :

  • Lyon et Villeurbanne
  • Lônes et coteaux du Rhône : Charly, Givors, Grigny, Irigny, La Mulatière, Oullins, Pierre-Bénite, Sainte-Foy-lès-Lyon, Saint-Genis-Laval et Vernaison
  • Nord-Ouest : Saint-Didier-au-Mont-d’Or, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, Limonest, Lissieu, La Tour-de-Salvagny, Écully, Dardilly et Champagne-au-Mont-d’Or ;
  • Plateau Nord : Sathonay-Camp, Rillieux-la-Pape et Caluire-et-Cuire ;
  • Porte des Alpes : Saint-Priest, Mions, Chassieu et Bron ;
  • Portes du Sud : Vénissieux, Solaize, Saint-Fons, Feyzin et Corbas ;
  • Rhône-Amont : Vaulx-en-Velin, Meyzieu, Jonage et Décines-Charpieu ;
  • Val d’Yzeron  : Tassin-la-Demi-Lune, Saint-Genis-les-Ollières, Marcy-l’Étoile, Francheville, Craponne et Charbonnières-les-Bains ;
  • Val de Saône : Albigny-sur-Saône, Cailloux-sur-Fontaines, Collonges-au-Mont-d’Or, Couzon-au-Mont-d’Or, Curis-au-Mont-d’Or, Fleurieu-sur-Saône, Fontaines-Saint-Martin, Fontaines-sur-Saône, Genay, Montanay, Neuville-sur-Saône, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Rochetaillée-sur-Saône, Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Saint-Romain-au-Mont-d’Or, Sathonay-Village et Quincieux.

 

200150923-Carte CTM

Check Our Feed