Stratégie alimentaire métropolitaine

Intervention – Sarah Peillon
Stratégie alimentaire métropolitaine
Conseil métropolitain du lundi 24 juin 2019

 

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Le bien-être et le bien vivre sont fonction de nombreux facteurs complémentaires et la qualité de notre alimentation en fait partie.

Il s’agit en effet d’un vecteur majeur de notre santé et nous savons tous à quel point une mauvaise alimentation est néfaste pour cette dernière. Les rapports scientifiques le rappellent d’ailleurs régulièrement : La mauvaise alimentation cause chaque année plus de mort dans le monde que le tabagisme.

Si la prise de conscience de l’importance d’une alimentation de qualité est aujourd’hui largement partagée et que des efforts sont faits pour promouvoir des productions agricoles plus respectueuses de notre santé, il reste encore des marges de progression.

C’est dans ce sens que nous travaillons, dans le cadre de nos politiques agricoles métropolitaines, ainsi que dans l’importance donnée au bio et aux circuits courts dans notre restauration scolaire.

Et c’est toujours dans ce sens que nous présentons aujourd’hui notre stratégie alimentaire métropolitaine.

Elle est issue d’un important travail de concertation avec l’ensemble des acteurs, de notre agglomération, accompagné par l’expertise d’un bureau d’études et des contributions du conseil de développement pour que tous les points de vue et tous les enjeux puissent être identifiés et partagés dans le cadre de cette élaboration.

L’objectif fixé à l’issue de ce travail, c’est-à-dire « permettre l’accès de tous les habitants à une alimentation de qualité » à l’horizon 2030 est très ambitieux.

Mais il est surtout réaliste et fondamentalement nécessaire.

Améliorer notre alimentation, c’est améliorer notre santé, notre qualité de vie, mais aussi la préservation de notre environnement par la mise en place d’une agriculture plus respectueuse des sols et de notre écosystème.

C’est le renforcement d’un approvisionnement de proximité qui privilégie les circuits courts et diminue ainsi la pollution aujourd’hui due au transport des denrées.

L’amélioration de notre alimentation, le rapprochement de sa production c’est aussi le renforcement du développement économique de notre agglomération et l’accompagnement de nos agriculteurs qui connaissent depuis de nombreuses années de grandes difficultés.

Le rapprochement de la production, c’est enfin la sécurisation de notre approvisionnement.

Parce que nul ne sait de quoi demain sera fait à l’heure où les tensions commerciales internationales s’exacerbent, il est important de maintenir et renforcer une agriculture locale pour ne demeurer dépendants des importations extérieures pour notre approvisionnement en nourriture.

Vous l’aurez compris, au-delà d’un strict aspect sanitaire, permettre l’accès de tous les habitants à une alimentation de qualité est un enjeu transversal important pour notre agglomération en alliant santé, mieux vivre, maintien et promotion de notre agriculture, développement économique, protection de notre environnement et sécurisation de nos approvisionnements.

Notre groupe soutiendra bien évidement ce rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed