Approbation du plan local d’urbanisme et de l’habitat (1/2)

Intervention – Jean-Michel Longueval
Approbation du plan local d’urbanisme et de l’habitat
Conseil métropolitain du lundi 13 mai 2019

 

Monsieur le Président,

Chers collègues,

La procédure de révision de notre PLU-H arrive à son terme. Beaucoup de choses ont déjà été dites. Comment ne pas répéter.

Ce PLU-H est bien la traduction de notre projet politique et de notre vision de l’avenir de notre Métropole.

Oui, cette révision a pris du retard, du fait des élections municipales de 2014 où de nouveaux exécutifs ont souhaité s’approprier le projet et du fait de la création de notre Métropole au 1er janvier 2015, ce qui a mobilisé des énergies. Nous l’attendons tous car bon nombre de projets sont liés à ce nouveau règlement.

En tout premier lieu, il convient de faire la promotion de l’idée d’un PLU-H métropolitain, commun à 59 communes, tant cela a du sens quant au respect des grandes orientations métropolitaines.

Il s’agit d’œuvrer pour un développement maîtrisé de notre territoire, en répondant aux enjeux du développement économique, aux enjeux écologiques et enfin aux enjeux majeurs d’habitat. Sur ce volet, il s’agit de produire des logements pour tous et notamment des logements accessibles et abordables, car c’est la priorité des français. En effet, comment vivre, travailler, élever ses enfants sans logement ?

Tout cela doit être fait , en respectant la nature, en luttant contre trop d’étalement urbain et donc en acceptant de densifier raisonnablement notre Métropole, pas que Lyon ou Villeurbanne, mais aussi les autres communes car le développement économique est multipolaire, et il est toujours préférable d’éviter trop de déplacements pendulaires couteux en temps, en énergie, en qualité de vie et en pollution de l’air.

Pour résoudre cette équation, il a fallu faire du « cousu main », il a fallu articuler intelligemment les projets communaux avec le projet métropolitain, il a fallu valider des objectifs de développement de l’habitat, et aussi du logement social dont une part croissante du plus accessible, à savoir le PLAI. Pour cela, des équipes municipales ont dû intégrer une certaine densification, sortir du « pas chez moi mais chez les autres », accepter un peu plus de hauteur. Ce n’est pas toujours accepté par les habitants. Certains mêmes, nouveaux propriétaires heureux dans des immeubles collectifs, sont les premiers à pétitionner contre un projet proche de chez eux, sous prétexte qu’il va ramener plus des nuisances, plus de voitures. Ainsi, ceux- là même qui profitent d’une densification raisonnée, peuvent rapidement pétitionner contre.

Il convient aussi de noter l’effort fait en matière de lutte contre la sur-densification des zones pavillonnaires, dont on a pu constater les abus cette dernière décennie ; quelques outils ont été renforcés, tels par exemple, le coefficient de pleine terre, les EVV – Espaces Verts à Valoriser.

Ensuite, d’autres Communes plus éloignées du cœur de la Métropole, prennent leur part dans la préservation du patrimoine naturel et agricole. L’agriculture péri-urbaine est fragile alors même qu’elle revêt plusieurs enjeux, dont celui de contribuer à alimenter les habitants de la Métropole, en favorisant les circuits courts, et aussi en préservant la biodiversité.

L’enjeu du PLU-H c’est donc bien du « cousu main », du « cousu main » entre les équipes de la Métropole et celles des Communes, entre le Vice-Président et les Maires, Martine David, puis Richard Llung, puis Michel Le Faou, du « cousu main » aussi avec les habitants qui se sont mobilisés à l’enquête publique, qui n’ont pas toujours eu gain de cause, mais cette mobilisation a pu faire émerger des avis divergents, des « pour et des contre », et là encore, il a fallu trouver des compromis, des consensus, mais sans contredire les grandes orientations structurantes de la Métropole que nous avons défini ensemble.

Qualité de la concertation et « cousu main » sont deux éléments majeurs de ce projet de nouveau PLU-H.

Je laisse la parole à Anne Brugnera.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed