BigBooster

Intervention – Sarah Peillon
Big Booster
Conseil métropolitain du lundi 18 mars 2019

 

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Le programme BigBooster, créé en 2015 à l’initiative de la Métropole de Lyon et porté par la Fondation pour l’Université de Lyon a pour vocation d’être un programme international à but lucratif d’accélération de start-ups pour les aider à se réaliser, et à accélérer leur développement à l’international.

Nous le savons tous, la création d’entreprise, d’une activité nouvelle, surtout dans un monde très connecté et concurrentiel n’est pas une partie de plaisir et parvenir à percer, pérenniser et développer son activité, sont des étapes parfois très difficiles à surmonter.

C’est à ces problématiques que s’attaque le programme en proposant aux start-up candidates, de les accompagner dans leur développement, en les connectant à des écosystèmes internationaux performants, en leur faisant bénéficier des connaissances, contacts et compétences nécessaires à leur développement.

Après trois éditions, BigBooster a montré toute sa pertinence en permettant la création de 129 emplois sur notre agglomération et de 172 dans l’ensemble de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Ce sont également 6 start-up issues de toute la France qui ont finalement fait le choix, à l’issue de leur accompagnement, de s’installer durablement dans notre agglomération. Nous sommes par ailleurs en contact avec 4 nouvelles startups, dont deux étrangères, qui ont d’ores et déjà fait acte de candidature pour pouvoir s’installer à leur tour et ainsi rejoindre notre écosystème local.

L’ambition de notre Métropole, en participant à la Fondation BigBooster est d’optimiser l’efficacité du dispositif, pour que ce programme devienne un accélérateur international de référence en Europe, et ainsi participer à son échelle au rayonnement international de notre Métropole.

La 4e édition a pour vocation de renforcer l’axe Lyon-Boston, cœur des éditions précédentes et d’étudier la possibilité d’établir les bases d’une coopération avec Montréal, autre lieu d’émergence pour les start-up avec lesquelles un travail intéressant pourrait être mené.

Le bootcamp de Lyon a déjà accueilli plus de 200 startups au cours des précédentes éditions et poursuit son développement pour mettre en relation les futurs candidats avec une communauté de 250 mentors, experts, juges et alumnis qui souhaitent les accompagner dans leur développement.

Opération innovante et efficace, BigBooster mérite que nous lui apportions notre soutien pour passer cette nouvelle étape de son développement.

Le groupe Socialistes et républicains Métropolitain votera donc avec enthousiasme cette délibération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed