ADERLY – Office du tourisme

Intervention – Romain Blachier
ADERLY – Office du tourisme
Conseil métropolitain du lundi 28 janvier 2019

 

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Nous votons coup sur coup une paire de délibérations en vue de soutenir deux organismes. Leurs missions diffèrent mais elles ont le même objectif fort louable. Celui de porter à la connaissance du vaste monde les atouts de notre Métropole.

Nous avons choisi de grouper nos temps de parole afin d’évoquer notre soutien plein et entier aux démarches d’Only Lyon et de l’Aderly.

Nous acteurs locaux, nous le savons, notre Métropole est une terre d’atouts, de solidarités et d’opportunités. C’est un lieu à la fois riche d’une culture singulière, de savoir-faire de qualité  et d’un dynamisme affirmé.

Ses habitants en sont fiers. Mais comme le disait Jean Nohain, homme qui a beaucoup fait pour la culture populaire de notre pays, “La réussite, c’est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir.”. 

OnlyLyon et L’ADERLY procèdent clairement de la réussite mais aussi, et c’est le plus important, de l’échange avec le monde.

Et ce travail paye, est reconnu.  Tant pour le tourisme d’affaires, les implantations d’entreprises que pour les visiteurs particuliers.

Lyon est devenue la première destination en France à visiter pour le New York Times. Et la première d’Europe où passer un bon week-end selon les Worlds Travel Awards. Côté entreprises, c’est un travail qui se renouvelle sans cesse, tourné vers la prospective.

C’est un travail collant à l’actualité. S’orientant vers l’Asie et vers le défi que pose le Brexit. Afin de faire connaitre les atouts de notre territoire.

Chaque année l’ADERLY se fixe un objectif d’implanter en ce qui la concerne 2000 emplois et 100 entreprises supplémentaires.

Un dernier mot sur la stratégie numérique qui est à mon sens à mettre particulièrement en lumière : si l’Aderly a conscience de la nécessité pour elle de s’emparer davantage des outils numériques, Onlylyon exploite, bien plus que la plupart de ses équivalents, les possibilités de la communication internet.

Cela lui est reconnu avec l’excellent chiffre de 400 000 fans sur Weibo, le massif réseau social chinois. Mais surtout par la qualité des contenus produits pour inciter le voyageur à venir et de l’accompagner pendant son séjour.

Ces contenus sont parfois institutionnels, parfois décalés (je vous invite mes chers collègues à découvrir la chanson en chinois qui vante les mérites de notre Métropole) et surtout ces contenus font très souvent mouche.

Désormais c’est aussi une nouvelle étape que veut franchir OnlyLyon. Avec le projet ambitieux de servir de plate-forme à nos visiteurs. Et ainsi de récupérer pour la collectivité des données précieuses pour améliorer leur expérience.

Il s’agit aussi, en créant notre propre plate-forme, de ne pas laisser ces données confisquées par les géants du numérique.

Je vous remercie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed