Centre Léon-Bérard

Intervention – Anne BRUGNERA
Centre Léon-Bérard
Conseil métropolitain du lundi 5 novembre 2018

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Je souhaite profiter de cette délibération relative au CLARA pour dire quelques mots sur le Centre Léon Bérard, établissement de soins privé d’intérêt collectif, entièrement dédié à la cancérologie, situé dans le 8ème arrondissement de Lyon et que vous connaissez tous.

Cette délibération propose l’attribution de deux subventions d’équipement, dans le cadre de l’appel à projet « preuve de concept » du CLARA (Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes).

Cet appel à projet vise à soutenir des projets qui cherchent à établir des preuves de concept en oncologie. C’est une spécificité du CLARA. 8 projets ont été déposés, 6 ont été labellisés et deux seront soutenus par la Métropole, celui du Centre Léon-Bérard (projet PELICAN) et celui de Vet’Agro sup (projet UreStentPro).

Le projet PELICAN du Centre Léon-Bérard se déroulera d’octobre 2018 à octobre 2020. Il s’agit de démontrer que l’on peut exploiter les cellules contenues dans le liquide pleural de la plèvre pour le diagnostic et le traitement des patients. Il s’agit d’un projet de recherche associé à un industriel et aux débouchés potentiels nombreux sur plusieurs marchés : les biopsies liquides, la médecine personnalisée, les nouvelles technologies de séquençage ou encore l’analyse sur cellule unique, marchés qui pèseront plusieurs dizaines de milliards d’euros à l’horizon 2020.

Ce projet montre, s’il en était encore besoin, que le Centre Léon Bérard est à la pointe de la recherche et de l’innovation. Je veux rappeler ici qu’il a également mis la prise en charge du patient, globale, innovante, au cœur de ses missions.

Il propose sans cesse des améliorations pour le bien-être du patient qui participent de la qualité de sa guérison, avec des travaux sur le thème de la nutrition du patient, de la sophrologie ou encore de la psycho-oncologie. Au-delà de la guérison, deux objectifs sous-tendent ces travaux : la limitation de la durée d’hospitalisation et la prise en compte de l’angoisse du patient avant une opération.

Aujourd’hui, le Centre Léon Bérard et l’Infirmerie Protestante vont investir les locaux de La Clinique Emilie de Vialar, située rue Charial dans le 3ème arrondissement pour installer un centre médical conjuguant soins de suites et dépistage du cancer. Un accord avec le promoteur immobilier Cogedim va permettre de concrétiser ce beau projet de santé, en réflexion depuis de longs mois, au sein du 3ème arrondissement.

Menacée un temps de fermeture, la clinique Emilie de Vialar va ainsi reprendre une activité dynamique grâce à un partenariat exemplaire. En effet, le promoteur immobilier va racheter une partie du terrain pour la construction de logements neufs permettant ainsi de moderniser la structure médicale dont la nouvelle offre de soins devrait être disponible dès janvier 2019. Le centre Léon Bérard et l’Infirmerie protestante devraient reprendre le personnel qui officiait en chirurgie dans cet établissement jusqu’en septembre dernier.

La Métropole de Lyon a la chance de compter sur son territoire des établissements de santé high tech et performants. Je suis heureuse de voir à quel point l’innovation et les partenariats sont pensés pour toujours rechercher des progrès au bénéfice des patients et des personnels et je suis également très satisfaite de voir que l’innovation s’exprime au cœur de nos quartiers, au cœur de Villette Paul Bert pour y maintenir une activité de santé au bénéfice des lyonnais.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed