Institut Franco-chinois

Intervention – Béatrice Gailliout
Institut Franco-chinois
Conseil métropolitain du lundi 05 Novembre 2018

 

Monsieur le Président, chers Collègues,

En 1921, fut créée la 1ère université chinoise hors de chine, un des plus beaux symboles de la relation entre Lyon et la Chine. De nombreux dignitaires chinois ont bénéficié de cet enseignement ici à Lyon avant de retourner dans leur pays pour mettre à profit leurs acquis.

En mars 2014, le Président de la République Populaire de Chine, Mr Xi Jinping en visite officielle à Lyon est à l’origine de la création du NIFC. Cette association portée initialement par la Métropole, la Ville de Lyon et l’ADERLY (Agence pour le développement économique de la Région Lyonnaise) voit officiellement le jour le 17 avril 2015.

Cette association encore trop peu connue des lyonnais et des grands lyonnais organise pourtant régulièrement des actions à destination du grand public, que ce soit des expositions de peintures, de sculptures d’artistes chinois, la participation aux journées de patrimoine, mais aussi des visites de son musée, riche de plusieurs dizaines d’années du passage des étudiants chinois, ainsi que sa participation au festival du film chinois en partenariat avec l’ENSATT (École Nationale du Spectacle et des Arts et Techniques du Théâtre), le NIFC a organisé pour la 3ème fois cette année, le festival de la gastronomie chinoise « Les baguettes magiques » et ce fut un véritable succès.

Mais le NIFC, c’est aussi le développement des liens entre la métropole et la chine. Son rôle est et sera de valoriser les relations sino-lyonnaises à travers les relations économiques, touristiques, universitaires, associatives et culturelles grâce aussi au soutien de grandes entreprises mécènes.

Il nous semble, Mr Le Président, Mesdames et Messieurs, très important de soutenir les initiatives de cette association qui participera cette année du 26 au 28 novembre à la 2ème édition du forum « Les confluences Franco-Chinoises » sur la thématique de « La ville d’une nouvelle ère », pour une route de la soie durable en parallèle avec le salon Pollutec.

Il nous semble très important d’être dans l’ouverture et dans la continuité des relations avec la Chine et l’accueil de plus de 3000 étudiants chinois chaque année sur notre territoire plutôt que dans la fermeture et la méfiance.

Il serait toutefois nécessaire, Mr le Président, de revoir l’orientation et l’accessibilité au NIFC par une signalétique plus visible mais aussi par une communication renforcée sur ce lieu encore trop peu connus des habitants même du 5ème arrondissement.

Je vous remercie pour votre attention

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed