Confluence

Intervention – Anne Brugnera
Confluence
Conseil métropolitain du lundi 25 juin 2018

 

Merci Monsieur le Président,

Chers collègues,

Évoquer le projet de la Confluence, dans le 2e arrondissement de Lyon, c’est évoquer tout une ambition urbaine pour notre ville, comme pour notre Métropole, porté par notre majorité. En effet, qui eut cru il y a encore quelques années à cette ambition folle de doubler le centre-ville de Lyon en transformant le sud presqu’ile ? Souvenons-nous de cette image que nous avions lorsque l’on évoquait l’idée d’aller de l’autre côté des voies, au-delà des voutes derrière la gare Perrache.

Bien sûr, le quartier Sainte Blandine conserve un charme certain, souvent méconnu des Lyonnais eux même.

Mais c’est bien les transformations apportées par la ZAC une, offrant ce nouveau pôle d’activité, le quai Rambaud et la darse avec sa signature architecturale ayant fait les couvertures de bon nombre de magazines spécialisés, qui ont invités les Grand Lyonnais à se rendre dans le sud presqu’île, entre le musée des Confluences et le jardin d’Erevan.

Le projet n’est néanmoins pas fini. Nous nous engageons aujourd’hui dans cette 2ème phase ouvrant ainsi le quartier sur le Rhône, un fleuve qui sera complétement retrouvé grâce au déclassement de l’autoroute que nous avons obtenu.

A nouveau, c’est bien un modèle de ville intégrée, pour tous, que nous proposons à nos concitoyens via cette deuxième phase. Le logement aura une place importante, avec une offre libre comme sociale ; des équipements publics seront au rendez-vous pour offrir la qualité de vie bien connue entre Saône et Rhône, et bien sûr, nous n’oublions pas le travail avec le pôle dédié à la French Tech, illustration du dynamisme de ce territoire.

Alors aujourd’hui, au-delà de ce projet que nous connaissons tous et pour lequel notre groupe s’est engagé, c’est l’avancée de la livraison de l’école et de la crèche que je tenais à saluer dans cette délibération.

Oui, c’est une bonne nouvelle à plus d’un titre :

  • Tout d’abord, c’est bien le développement d’une ville familiale que nous prônons. Cela passe par les typologies de logements travaillées avec nos partenaires, mais aussi par un engagement dans des équipements publics de haut niveau pour les Lyonnais. Oui, c’est bien une deuxième école après le groupe scolaire G. Tillon et la rénovation du groupe Alix qui voit le jour à la Confluence pour accompagner le développement urbain du territoire. Le développement d’une crèche de 45 berceaux est aussi une bonne nouvelle face à une demande toujours plus importante comme me l’ont encore récemment rappelé des adjoints à la petite enfance de nos arrondissements.
  • L’école est aussi le socle de nos quartiers. C’est bien ce lieu qui unit toutes les familles d’un territoire autour de l’envie d’offrir le meilleur à notre jeunesse. Dans des territoires neufs sortant de terre, c’est bien ces lieux qui favorisent la création d’une vie sociale de quartier et favorise le vivre ensemble.
  • Cette école ouvrira dès la rentrée 2022, c’est donc bien un projet concret qui nous est proposé d’anticiper afin de répondre aux besoins des familles.

Cette délibération nous permet aussi d’évoquer le volet culturel qui est intégré dans ce programme. Oui, en tant que nouvelle polarité dans la ville, ce territoire s’accompagne de projets autour du savoir et du divertissement, premiers vecteurs de cultures. C’est le sens de l’école d’Architecture présente à la Confluence et aussi de l’augmentation de la capacité d’accueil de la salle des musiques actuelles de la MJC Confluence. Cette salle passera de 300 à 400 places et sera livrée dès 2020. Les Grands Lyonnais ont en effet pris leurs habitudes de sorties et de pratiques culturelles dans le quartier. Nous les accompagnons donc en ce sens.

Je tiens bien évidemment avant de conclure cette intervention à saluer l’action de la SPL Confluence, réel bras armé de nos collectivités pour produire ces projets partagés entre nos collectivités partenaires, au bénéfice des habitants de ce quartier emblématique, mais aussi de l’ensemble de ces visiteurs.

Évoquer les avancées apportées par cette délibération, c’est bien parler de notre modèle de ville. Les quartiers que nous faisons sortir de terre, dans les différents territoires de la Métropole de Lyon, ont tous vocation à offrir une mixité de l’offre alliant logements, espaces publics et équipements de proximité, couplés à de l’activité. Cette deuxième phase du quartier Confluence s’inscrit dans cette dynamique et je sais que nombre de conseillers métropolitains, sur tous les bancs de cette assemblée, auront plaisir à inaugurer cette nouvelle école, ainsi que l’agrandissement de ce lieu culturel.

Nous voterons donc favorablement cette délibération.
Je vous remercie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed