Aide à l’achat de vélos

Intervention – Martine David
Dispositif financier d’aide à l’achat de vélos
Conseil métropolitain du vendredi 27 avril 2018

Monsieur le Président,

Mesdames et messieurs les élus, Chers collègues,

Cette délibération est pour nous l’occasion d’évoquer plus globalement la place du vélo dans notre agglomération et de rappeler l’engagement de notre Métropole pour sa promotion.

En tant que mode de transport, le vélo a deux principales vertus :

  • Il participe au report modal et diminue par la même occasion le nombre de véhicules polluants en circulation dans nos villes. Et lorsque l’on travaille à améliorer chaque jour la qualité de l’air que l’on respire, il s’agit là d’un levier important. Surtout lorsque l’on sait que dans notre agglomération, beaucoup de déplacements sur des distances inférieures à 5km allers-retours s’effectuent en véhicules motorisés alors que la solution cyclable serait plus efficace.
  • Le vélo est, au même titre que la marche à pied, un mode actif de déplacement qui permet à ses utilisateurs de pratiquer une activité physique régulière. Alors que de nombreux rapports pointent le manque d’activité physique comme une cause importante de maladies et de morts prématurées, il est important de le rappeler.

Mais l’utilisation du vélo est encore aujourd’hui confrontée à certains blocages et à certaines limites que nous travaillons chaque jour à résorber.

C’est par exemple la difficulté de circulation sur certains axes tels le pont de La Mulatière ou circuler en vélo peut parfois être dangereux. Ce dernier sera d’ailleurs traité dès la première phase du déclassement de l’A6-A7 pour permettre aux usagers de circuler en toute sécurité.

C’est aussi plus simplement la manière dont le partage de la voirie a évolué en certains endroits et qui créent une conflictualité entre les cyclistes et d’autres usagers (pistes cyclables sur les trottoirs dans des endroits devenus très fréquentés par des piétons, partage des lignes de bus qui peut devenir problématique lorsqu’il y a beaucoup de vélos, etc.). Dès qu’une difficulté est identifiée, nous étudions les solutions les plus adéquates pour la résorber et permettre un meilleur partage de l’espace public.

C’est aussi le manque de places de stationnement accessibles et sécurisées pour stocker son vélo entre deux utilisations. Et nous intégrons dans chaque projet où c’est possible, la création de nouveaux lieux de dépôt.

C’est enfin et plus simplement le fait d’être confronté à des situations où un vélo standard n’est clairement pas le plus adapté (transport d’enfants ou de marchandises, multi modalité avec des transports en commun, itinéraires très accidentés).

Si notre Métropole s’engage chaque jour pour améliorer la qualité du service rendu – et nous saluons notamment le renouvellement et le renforcement de Vélo’v qui est un dispositif très apprécié et utilisé – elle travaille aussi à la résolution de ces difficultés et c’est le sens de cette délibération qui vise à renforcer l’accessibilité de modèles de vélos plus adaptés à certaines situations.

C’est le cas bien évidement des vélos électriques qui permettent de circuler sur des itinéraires à fort dénivelés ou sur de plus longues distances sans pour autant devoir se changer en arrivant à destination.

Mais c’est aussi le cas pour les vélos pliables qui permettent à un usager d’emprunter, sur une partie de son trajet, les transports en commun, qui, nous le rappelons, sont autorisés tant que l’outil ne gêne pas les autres passagers. Ils ont également pour avantage de pouvoir se ranger plus facilement, ce qui facilite ainsi leur stationnement et leur sécurisation.

C’est enfin le cas pour des vélos de type cargo ou familiaux qui permettent de transporter, dans de bonnes conditions des enfants ou de lourdes charges.

Ces différents types de matériels étant plus onéreux que les vélos standards, nous nous félicitons que la Métropole propose la mise en place d’une aide de 100 € pour accompagner nos concitoyens désireux de changer de mode de transport en expérimentant ces nouvelles possibilités.

Lorsque l’on propose des modes de transport pratiques, qui conviennent à nos besoins et ont des conséquences positives pour notre santé et notre qualité de vie à tous, il est important pour nous de les rendre plus accessibles pour l’ensemble de nos concitoyens.

Les groupes Socialistes et républicains Métropolitains et Centre Démocrate Lyon Métropole saluent cette initiative et voteront bien évidement cette délibération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed