La lecture publique, un outil précieux pour le vivre ensemble

Depuis la création de la Métropole, notre institution s’est vu confier la mission de soutenir les bibliothèques des communes de moins de 12.000 habitants situées sur son territoire, soit 40 bibliothèques sur les 57 de la Métropole.

La lecture publique est pour nous un outil indispensable à l’échange de connaissances, à l’apprentissage mutuel et aux rencontres entre citoyens. C’est pourquoi notre collectivité a construit un projet ambitieux et plus global pour renforcer les échanges entre les bibliothèques de notre agglomération.

Avec un budget de 400 000 €, ce grand plan pour la lecture publique vise à répondre à trois objectifs :

  • Maintenir et renforcer la présence de nos bibliothèques de proximité qui garantissent l’accès à tous à la lecture et à la connaissance.
  • Favoriser la mise en réseau sur notre territoire pour que nos bibliothèques puissent partager leurs collections et ainsi augmenter le nombre de références empruntables pour les lecteurs. Cette mise en réseau leur permettra également d’échanger sur leurs bonnes pratiques, de mutualiser leurs outils, d’accéder à des plateformes numériques ou encore à des offres communes de formation pour leurs personnels. Elles pourront aussi bénéficier d’actions culturelles complémentaires pour renforcer et diversifier les services aux habitants.
  • Accompagner les territoires dont les Maires ont fait le choix des coopérations intercommunales dans le cadre du pacte de cohérence métropolitain.image2

La Métropole a également signé une convention avec la Bibliothèque Municipale de Lyon, 2ème bibliothèque de France, reconnue comme une bibliothèque numérique de référence, pour faire bénéficier aux bibliothèques de proximité de son savoir-faire (fond documentaire de 16 000 documents, navettes logistique pour le transport des ouvrages, services d’acquisition d’ouvrages, lieux de stockages, bureaux, matériel informatique, etc.).

Ainsi la Métropole de Lyon fait le choix d’une politique de lecture publique ambitieuse et responsable, à la fois en mobilisant les moyens financiers nécessaires mais aussi en facilitant la coordination et la mutualisation des ressources pour un service public plus efficient.

Ce projet global de partenariat et de mutualisation, présenté par le Président de la Métropole David Kimelfeld et la Vice-Présidente Myriam Picot le 7 mars dernier, permettra à nos bibliothèques de proximité de demeurer des portes d’entrée essentielles vers la culture, des portes d’accès au service public, à l’information et au numérique et également des lieux de vie et de rencontres sur tout le territoire de notre Métropole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed