Réinventer la Part Dieu

En 2010, à l’initiative de Gérard Collomb, nous faisions le pari de redonner un nouveau souffle à la Part-Dieu dans les 10 prochaines années. Cœur actif et porte d’entrée de notre Métropole, la rénovation de ce quartier qui en 40 ans est devenu le second quartier d’affaires français, devait donc être à la hauteur de son histoire et de son territoire.

8 ans plus tard, nous pouvons nous féliciter de l’avancée du projet.

Nous féliciter car le projet Lyon Part-Dieu construit un nouvel espace favorable au développement économique et au rayonnement de notre agglomération avec des transformations déjà bien visibles à l’image de la nouvelle rue Garibaldi, de la Tour Incity, du secteur des archives départementales et métropolitaines….

Nous féliciter car si nous savons combien il est difficile pour les riverains et les usagers de vivre quotidiennement les chantiers de rénovation, un renouvellement urbain d’une telle ampleur mené si rapidement à l’échelle de la ville est en réalité une véritable gageure.

Nous féliciter car ce projet mené en partenariat avec les investisseurs privés et les bailleurs sociaux va nous permettre de développer l’habitat en augmentant de 2 200 le nombre de logements au cœur du quartier tout en portant l’offre immobilière tertiaire à 1 650 000 m².

Réinventer la Part Dieu, c’est réinventer le vivre ensemble. La Part-Dieu est l’un des rares quartiers tertiaires situé en plein centre-ville. Une chance pour dessiner un quartier vivant et animé tous les jours, et bâtir un réel équilibre entre attractivité économique et qualité de vie. Le projet prévoit plus de nature, plus de confort pour les piétons, des commerces et des services en pied d’immeuble, bref tout ce qui fait la vie d’un quartier. Porté par l’attractivité de notre Métropole, la Part-Dieu va également renforcer son poids économique. Avec l’ambition d’accueillir 40 000 emplois supplémentaires grâce à l’arrivée d’une nouvelle génération d’immeubles, le projet va réguler la densification urbaine en offrant une Skyline à notre ville et une véritable mixité d’usage au quartier.

Réinventer la Part dieu, c’est réinventer la mobilité. La gare de la Part-Dieu est devenue la première gare de correspondance d’Europe. Si c’est un atout pour le dynamisme économique du quartier il est également nécessaire d’offrir aux 170 000 usagers quotidiens de transports en commune sur le site, un pôle multimodal qui améliore l’accueil de tous. Pour répondre à ces enjeux, le projet va proposer une gare deux fois plus grande, au cœur d’un pôle d’échanges plus performant afin de désaturer durablement les pôles de transports en commun. L’ensemble des mobilités de demain sera pris en compte avec un accompagnement de l’augmentation de l’usage du vélo, l’amélioration des conditions d’accès pour l’ensemble des modes doux, le tout dans une atmosphère apaisée et plus intuitive.

Réinventer la Part dieu, c’est inventer la ville de demain. La Part Dieu qui se dessine aujourd’hui est une synthèse harmonieuse entre croissance et qualité de vie. Elle est à l’image de ce que construit notre Métropole, un dynamisme économique au service de ses habitants. Elle est aussi le symbole de la mixité que nous devons défendre sur l’ensemble de nos territoires : cette mixité qui n’est pas simplement d’avoir des populations différentes dans le quartier mais des quartiers qui communiquent entre eux, une mixité qui ne peut exister sans mobilité et ouverture. C’est un lieu où la ville va pouvoir se renouveler et se repenser en tenant compte à la fois du patrimoine, du confort, de la transition énergétique et du lien humain que nous devons être attentifs à re-créer.

Michel Le Faou
Vice- Président

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed