Transformation du quartier Mermoz

Intervention – Anne Brugnera
Mermoz
Conseil métropolitain du lundi 22 janvier 2018

 

Monsieur le Président,

Cher-e-s collègues,

La transformation du quartier Mermoz continue et entre dans sa deuxième grande phase avec l’opération Mermoz Sud. Notre groupe se félicite de cette délibération qui engage concrètement notre collectivité, au côté du bailleur social Grand Lyon Habitat, à transformer ce quartier à l’image de ce que nous avons déjà réalisé au nord de l’avenue Jean Mermoz.

Pour comprendre le sens de cette opération, il suffit de se remémorer ce quartier il y a encore quelques années : qui reviendrait aujourd’hui sur la démolition de l’autopont, sur la rénovation urbaine réalisée sur la partie nord qui offre aujourd’hui un habitat de qualité, mixte et avec une urbanité plus accomplie à ses habitants ?

L’idée est donc bien d’étendre cette réalisation sur la partie Sud et de muter ainsi totalement ce quartier marqué par l’architecture fonctionnaliste des trente glorieuses et qui connait toute une série de difficultés. La ville mixte que nous défendons requiert un rééquilibrage de l’offre sociale sur l’ensemble du territoire, un nécessaire rééquilibrage dans quelques territoires sur-dotés, où l’offre libre doit s’épanouir pour apporter de la diversité et de la mixité. Un quartier de 21 immeubles ne peut plus être uniquement social.

Le classement du quartier parmi les territoires prioritaires au titre de l’ANRU nous encourage et nous accompagne dans cette mutation. La politique de la ville est une chance que nous saisissons à la Métropole de Lyon pour transformer nos quartiers : les réalisations de la Duchère, de Vaulx-en-Velin ou encore de Vénissieux montrent que nos quartiers peuvent se transformer afin d’apporter une meilleure qualité de vie dans des espaces longtemps délaissés. Ce travail ne se fait pas seul et je tiens à saluer l’ensemble de nos partenaires, collectivités comme acteurs privés, qui nous accompagnent dans la réalisation de ces opérations.

Mermoz Sud s’est doté des outils nécessaires pour accompagner sa mue : la ZAC que nous avons votée au mois de décembre nous donne les moyens de bâtir cette ambition pour un quartier plus équilibré. Avec :

– une offre commerciale accrue et déjà bien dynamisée par le projet sur le site des Galeries Lafayette,

– avec une réhabilitation des espaces publics comme par exemple la place Latarjet

– et enfin avec une offre d’habitat mixte avec une baisse de la part sociale aujourd’hui à 100% pour intégrer une offre libre et intermédiaire dans un quartier idéalement placé, en entrée de ville et connecté par une ligne forte, par le métro et bientôt par le tramway T6 à notre hyper-centre. 900 logements supplémentaires sont prévus, répondant ainsi au besoin de notre agglomération de loger ses habitants.

Nous avons souvent parlé de Mermoz Nord et de Mermoz Sud comme deux entités distinctes. Aujourd’hui, l’accomplissement du projet vise aussi à remettre du lien entre ces deux quartiers faisant partie d’un tout. D’un point de vue urbanistique, travailler les connections entre ces quartiers afin de réduire la rupture qu’a représenté historiquement l’avenue Mermoz, est essentiel. L’arrivée du T6 sur l’avenue permettra de faire de cet axe un espace de convergence plus qu’une frontière. Retisser des liens urbains, c’est retisser à terme des liens humains. Favoriser les passages, via des axes apaisés perpendiculaires à l’avenue et moins agressifs pour le piéton, c’est favoriser une meilleure appropriation de son quartier par l’habitant.

Mermoz Sud, c’est aussi travailler les équipements publics de cet espace qui concentre une piscine et deux écoles du quartier : Olympe de Gouge et Louis Pasteur. Celles-ci pourront être réhabilitées, grâce à cette opération financée en partie par l’ANRU au titre de la politique de la ville.

Sur la construction de toutes ces opérations, nous pouvons nous féliciter que des opérations de cette envergure puissent voir le jour. Je tiens à saluer le travail de l’ANRU qui accompagne les territoires dans la réalisation de tels projets lourds et complexes. Le doublement du budget de cette agence est une preuve des résultats obtenus, mais surtout du travail qui reste à accomplir, au côté des collectivités.

La politique de la ville est un sujet important pour de nombreux territoires urbains. Corriger les effets de concentration de populations fragiles dans un habitat dégradé prendra encore du temps, mais c’est un chantier d’absolue nécessité pour notre cohésion sociale.

Concernant notre délibération, la transformation de Mermoz Sud est bien enclenchée et nous avons hâte de voir les chantiers démarrer ! Notre groupe votera, vous l’aurez compris, favorablement ce dossier.

Je vous remercie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed