Fête du livre de Bron

Intervention – Jean-Michel Longueval
Fête du livre de Bron
Conseil métropolitain du lundi 22 janvier 2018

 

Monsieur le Président,

Madame la Vice-Présidente en charge de la culture,

Mesdames et Messieurs les Elus,

Cette délibération, très compète, me donne l’occasion de vous dire quelques mots sur la Fête du Livre de Bron, ce grand festival des Littératures contemporaines, un des grands rendez-vous annuels de la lecture dans notre agglomération, dans notre région et également en France comme le prouve les partenariats avec Télérama, ou encore France Culture et le soutien du CNL – Centre National du Livre.

Notre fête du Livre aura lieu du 7 au 11 mars, à l’hippodrome de Parilly, loué pour l’occasion chaque année à la Société de Courses Lyonnaises.

La fête du Livre de Bron a fêté ses 30 ans l’an dernier, créée en 1987 à l’initiative de l’association Lire à Bron et de la Médiathèque de Bron.

Cette année, comme tous les ans, nous accueillerons des écrivains de grande renommée tels :

  • Lydie Salvaire, Prix Goncourt 2014
  • Regis Jauffret
  • Eric Vuillard, Prix Goncourt 2017
  • Yannick Haenel Prix Médicis 2017

Chaque année, c’est plus de 70 écrivains, et aussi des critiques littéraires, des musiciens et comédiens.

Je veux aussi citer ici les libraires associés : Decitre, La Procure-Léo, Expérience, Passages, A Titre d’Aile, Terre des Livres, La Voie aux Chapitres, Vivement Dimanche, Ouvrir l’œil, ou encore Inter-Fun

 

30 ans plus tard les objectifs du projet restent les mêmes :

  • Créer une manifestation littéraire de qualité, un lieu de réflexion, d’échanges et de débats
  • Provoquer la rencontre entre les publics et des auteurs déjà reconnus mais aussi la découverte de nouveaux talents ou des auteurs moins médiatisés.
  • Imaginer des grands entretiens, des dialogues d’auteurs, des tables rondes, des lectures musicales, des performances, des séances de dédicaces.
  • Inventer une grande librairie originale avec des libraires indépendants de la région.
  • Proposer une programmation jeune public à part entière pour les petits et tout-petits.
  • Etre un observatoire de la littérature contemporaine.

 

La Fête du Livre de Bron donne la parole aux écrivains et s’adresse à tous les publics.

Ainsi, chaque année, plus de 50 rendez-vous sont proposés au travers de débats d’auteurs, de tables rondes, de rencontres, de lectures et dédicaces, de spectacles et de projections de films.

On compte, chaque année, 35 000 visiteurs en 3 jours et plus de 12 000 personnes ayant assisté à une ou plusieurs rencontres, tout cela en accès libre.

En tant que Maire, je suis évidemment très fier que BRON soit connue et reconnue pour ce grand rendez-vous de la littérature.

Vous le savez, c’est une manifestation très fortement soutenue par la Ville de Bron, il suffit de regarder le tableau des financements de la Fête pour s’en convaincre. La Ville y consacre chaque année un budget de près de 240 000 €.

Je suis également heureux que la métropole soutienne ce festival des littératures contemporaines et en soit un partenaire actif et constant.

Cette année, la fête du livre de BRON a créé un nouveau rendez-vous avec la Métropole avec le Prix des Lecteurs. Cet évènement vient renforcer la dimension métropolitaine de la Fête du Livre et sa dynamique sur notre territoire en y associant cette année 29 médiathèques sur les 57 que compte la Métropole. Des médiathèques de grandes villes, Lyon 8ème, Oullins, Décines, St Foy, La Mulatière, et aussi des Médiathèques de bon nombre de communes de l’Ouest, des Monts d’Or au Val de Saône.

Chacune des médiathèques s’est engagée au travers un comité de lecture, à lire les 5 romans proposés et à voter pour son titre préféré. Ce sont près de 300 lecteurs qui ont participé.

Pour cette première édition du Prix des Lecteurs de la Fête du Livre de Bron, l’équipe du festival a donc proposé une sélection de cinq livres parmi les ouvrages parus lors de la rentrée littéraire de septembre.

Il s’agit de :

Ma reine, de Jean-Baptiste Andréa

Une fille dans la jungle de Delphine Coulin

L’invention des corps de Pierre Ducrozet

La vie sauvage de Thomas Gunzig

– Summer de Monica Sabolo.

Comme le disent les organisateurs, l’ensemble de ces romans nous invitent à « Autant de voyages immobiles… et d’aventures intérieures, preuves de l’incroyable puissance de la fiction qu’exaltait le grand Umberto Eco dans l’une de ses célèbres formules : « Celui qui ne lit pas aura vécu une seule vie. Celui qui lit aura vécu 5000 ans. La lecture est une immortalité en sens inverse ». »

J’ajoute que des rencontres sont organisées avec les auteurs sélectionnés pour ce premier Prix Fête du Livre de Bron :

– Samedi 13 janvier à 14h : rencontre avec  Delphine Coulin / Médiathèque du Bachut – Lyon 8ème. Cette rencontre a attiré beaucoup de monde et les échanges, animés par des agents de la Médiathèque du 8ème, ont été riches entre les lecteurs, l’auteur, et les équipes de la Fête du Livre. Ils ont évidemment porté sur les questions des migrants et de l’exil, sujets d’actualité brûlante, au coeur du roman de Delphine Coulin)

– Samedi 20 janvier à 18h : rencontre avec Pierre Ducrozet / Médiathèque Jean Prévost – Bron

– Lundi 5 février à 12h : rencontre avec Thomas Gunzig / Amphi Culturel / Université Lumière Lyon 2

– Mercredi 7 février, à 19h30 : rencontre avec Monica Sabolo / Centre culturel de Neuville sur Saône – Projet porté par l’intercommunalité du Val de Saône réunissant 17 communes.

– Vendredi 9 février à 18h : rencontre avec Jean-Baptiste Andréa / Médiathèque de Champagne au Mont d’Or en partenariat avec la médiathèque de Dardilly

Ce prix des lecteurs sera remis à son lauréat à l’occasion d’une table ronde en présence des 5 auteurs le vendredi 9 mars à 17h.

J’ai le plaisir de vous y inviter. Cette remise du prix sera suivie de l’inauguration de la F32ème édition de la fête du livre, toujours le 9 mars, à 18h45, toujours à l’hippodrome de Parilly.

Je me permettrai d’ailleurs de vous adresser un courrier très prochainement pour vous y inviter officiellement.

Enfin, si vous voulez en savoir plus sur le programme, je vous invite à la soirée de lancement de la Fête du Livre ce mercredi 24 janvier, après-demain, à la Médiathèque de Bron lors de laquelle nous aurons l’honneur et le plaisir d’accueillir Pierre Lemaître, lauréat du prix Goncourt 2013.

Un clin d’œil enfin à notre conseillère littéraire, fidèle de la Fête du livre, Brigitte GIRAUD, qui a fait partie des 15 écrivains sélectionnés au Prix Goncourt 2017.

Je veux dire pour conclure que, si cette initiative participe grandement au rayonnement culturel de Bron, elle a demandé un travail conséquent aux équipes de la Fête du Livre. Car l’évènement est nouveau et sa mise en place a nécessité beaucoup d’investissement.

La dimension métropolitaine, reconnue par les différents partenaires, était déjà bien évidemment très présente au travers la renommée de la Fête du Livre et son accès libre à tous les habitants de La Métropole, ainsi qu’au travers de la journée professionnelle qui a lieu le vendredi toute la journée, à chaque édition de la fête du livre et qui accueille les professionnels du Livre de la Métropole.

Ce prix des lecteurs est donc une charge de travail supplémentaire conséquente pour l’équipe à budget constant.

Son succès, s’il est au rendez-vous, permettra, je l’espère, de progresser sur le plan des co-financements.

Je vous remercie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed