Plan Climat

Intervention – Romain Blachier
Plan Climat
Conseil métropolitain du vendredi 15 décembre 2017

 

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Madrid ou le Sahara. Ce n’est pas la même chose on en conviendra. Et c’est pourtant les alternatives qui sont posées au futur climatique de notre Métropole. D’avoir, si nous agissons, le même climat que la Capitale espagnole.

Ou comme alternative, si nous sommes négligents, celui d’un des plus célèbres déserts d’Afrique.

Dans le concert des territoires mondiaux, notre territoire essaie, tel le colibri de la fable, de faire sa part. Et même plus que sa part.

La Métropole de Lyon est un territoire producteur d’énergies propres, que ce soit à travers ses barrages électriques de Villeurbanne ou de Pierre-Bénite ; ou ses toits arborant de nombreux panneaux photovoltaïques, même si leurs conditions fiscales instables au niveau national ont découragé nombre de nos concitoyens.

Notre territoire, c’est aussi, avec la production responsable, celui de la consommation raisonnée, avec les smartgrids qui évitent le gaspillage. Elles permettent, via la technologie, de faire plus avec moins d’énergie produite, en évitant les gaspillages.

Nos concitoyens, nos entreprises s’engagent et ce plan prévoit que notre Institution soit exemplaire dans ses commandes et actions.

Mais une institution toute seule, ce n’est pas grand-chose si on n’y adjoint pas l’énergie nécessaire qui est celle des entreprises et associations du territoire qui opèrent un travail important et nécessaire en la matière.

Ce plan qui est présenté par le vice-président Bruno Charles prend en compte une dimension importante : le commun des habitants des grandes métropoles du monde, c’est la préoccupation du développement durable, des circuits-courts.

Mes chers amis, les groupes Socialistes et républicains Métropolitains et Centre Démocrate Lyon Métropole se félicitent d’avoir à voter un tel dispositif.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed