Les écoles dans le projet Part Dieu

Intervention – Anne Brugnera
Projet Part Dieu
Conseil métropolitain du lundi 10 Avril 2017

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les élus,

Ma collègue Catherine Panassier s’est d’ores et déjà exprimée au nom de nos deux groupes quant à notre adhésion à cet ambitieux projet de la Part Dieu.

Aussi je me permets d’utiliser ce temps de parole pour évoquer le sujet des équipements publics prévus et notamment celui des écoles du quartier et de leurs capacités d’accueil.

Comme cela a déjà été voté par le Conseil Municipal de Lyon, entre le projet de travaux au groupe scolaire Léon Jouhaux 3e et celui du groupe scolaire Jean Jaurès 6e, ce sont bien 9 classes supplémentaires qui sont prévues et pas seulement 5 qui correspondent à la partie financée par la ZAC.

Ces projets comprennent, outre ces classes supplémentaires, la réfection des 2 restaurants scolaires permettant à la fois une extension et une nette amélioration du bien-être de tous enfants dans ces deux écoles.

Par ailleurs, certains élus réclament une école neuve sur la Part Dieu. Mais il faut que vous sachiez que nous ne souhaitons pas construire des écoles vides, ni même à moitié pleines.

Nous n’avons pas pour habitude de gaspiller l’agent public, d’ailleurs ce n’est pas ce que les Lyonnais nous demandent.

Les classes sont ouvertes par l’Éducation Nationale, qui y place des enseignants. S’il n’y a pas assez d’enfants, il n’y a pas d’ouverture de classe, encore moins d’ouverture d’école.

Pour construire une école, il nous faut donc nous assurer d’un minimum de 12 classes supplémentaires nécessaires.

Et c’est grâce à notre observatoire urbain que nous savons prévoir combien de classes seront nécessaires à quel horizon, et ainsi engager des travaux d’extension ou de construction adaptés à l’augmentation de la population scolaire.

Pour la Part Dieu, connaissant le nombre de classes générées à la fois par la ZAC mais aussi par la mutation du diffus, nous avons prévu d’étendre ces 2 écoles pour accueillir les écoliers de demain et d’en profiter pour améliorer l’accueil des écoliers d’aujourd’hui.

Je vous remercie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed