Anneau Des Sciences

Intervention – Ronald Sannino
Anneau Des Sciences
Conseil métropolitain du lundi 6 Mars 2017

 Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président, chers collègues,

Il nous est demandé aujourd’hui d’approuver la réalisation des études préalables à l’enquête publique de l’Anneau des sciences.

Cette procédure s’inscrit à la fois dans les délais annoncés et dans les démarches habituelles pour ce type de grand projet. Nous sommes donc ici dans le prolongement normal des études à conduire.

Le bouclage du périphérique Lyonnais grâce au projet « Anneau des Sciences » conçu comme un projet multimodal est un projet crucial pour le développement de notre agglomération.

C’est un projet que nous défendons ardemment au groupe Socialistes et républicains métropolitains depuis ses prémices.

Comme nous le savons, sa « réalisation » avait été conditionnée à une décision sur le grand contournement pour obtenir le déclassement des autoroutes A6/A7. Les arrêtés pris fin 2016 et plus récemment de déclassement de l’axe A6-A7 entre Limonest-Dardilly et Pierre-Bénite ont marqué une étape historique et décisive pour l’avenir.

Puisque plus rien ne s’y oppose, il s’agit donc là de démarrer sur ce mandat les études que ce rapport nous propose de voter, afin d’obtenir la déclaration d’utilité publique et commencer les travaux sur le prochain mandat conformément aux engagements pris.

L’Anneau des sciences est plus que jamais incontournable mes chers collègues, pour atteindre notre objectif de fluidification et de ré-équilibrage global des déplacements dans notre Métropole. Déjà essentiel en tant que tel, il contribuera également à la réussite de la transformation de l’axe A6/A7 déclassé en boulevard urbain apaisé.

Il permettra à la fois de mieux équilibrer les trafics et de desservir nombre de communes dont les habitants connaissent aujourd’hui d’importantes difficultés à rejoindre d’autres communes de la périphérie, tout en soulageant les centres-bourgs de nos communes aujourd’hui sous pression.

Il permettra enfin le déploiement de nouvelles lignes de transport en commun, la mise en place de lignes périphériques fortes, la création de nombreux parkings relais pour favoriser de nouvelles intermodalités.

Gageons que, de son côté, la Région Auvergne-Rhône-Alpes renforce les lignes ferroviaires qui en ont le plus besoin, je pense en particulier à la ligne Lozanne-Saint-Paul… ou encore à ce serpent de mer qu’est le Sathonay-Trévoux…

Quand on voit d’ailleurs que la Région soutient un projet tel que l’A45, on se dit qu’elle pourrait tout autant contribuer au projet Anneau des Sciences. Il en est de même pour le Nouveau Rhône qui sera également un bénéficiaire de cette infrastructure nouvelle.

Tout ceci de manière à réduire la part automobile dans les déplacements centre-périphérie et entre les villes périphériques, non pas en étant coercitif à l’endroit des automobilistes mais bien en leur offrant de nouvelles possibilités de déplacements plus fluides et moins chères ainsi qu’un meilleur partage de l’espace public.

Mes chers collègues, nous disions lors de nos débats de février 2015 que le chemin parcouru sur l’Anneau des sciences était considérable et qu’il nécessiterait encore beaucoup d’efforts.

Je forme donc le vœu que nous unissions nos efforts sur ce grand projet d’intérêt général, qui avait recueilli rappelons-le plus de 2/3 d’avis favorables au projet lors du débat public de 2013. Préférons la persévérance et le travail, qui se sont d’ailleurs avérés payants jusqu’ici, plutôt que le repli sur soi et la rétractation devant les défis.

Parce que ce projet est central dans le développement de notre métropole de demain, parce qu’il permettra de mieux relier les populations entre nos communes, parce qu’il facilitera la mobilité pour nos salariés et nos entreprises, parce qu’il permettra la mise en place de nombreuses innovations, une meilleure répartition des trafics internes à notre agglomération et l’aboutissement de la transformation de l’axe A6-A7 déclassé, nous continuerons à soutenir la réalisation de l’Anneau des sciences avec détermination.

C’est donc avec enthousiasme et en rappelant toutes les vertus de l’action et de la constance face à l’inefficacité des postures, que le groupe Socialistes et républicains métropolitains votera ce rapport.

Je vous remercie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed