Pôle d’Échange Multimodal de la Part Dieu

Intervention conjointe avec le groupe Rassemblement Démocrate Lyon Métropole – Anne BRUGNERA
PEM Part Dieu
Conseil métropolitain du lundi 10 Novembre 2016

Seul le prononcé fait foi

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les élus, chers collègues,

Parce qu’il est un projet phare de notre agglomération, qu’il se déroulera sur 3 mandats successifs, qu’il touche au cœur de notre agglomération, à l’un de ses principaux centres névralgiques, le projet Part Dieu est l’objet de toute notre attention et il fait régulièrement l’objet de délibérations débattues au sein de notre conseil.

Vous savez que ce projet se caractérise à la fois par son ampleur, 177ha concernés, et surtout par une stratégie intégrée qui entend complètement requalifier et adapter aux besoins de l’agglomération de demain ce quartier emblématique de notre ville et aussi lui redonner la modernité et le caractère innovant qui ont conduit à sa création mais qui ont visiblement vieilli.

Le projet Part Dieu se décline autour de 3 axes coordonnés majeurs :

  • celui du quartier à vivre, avec une offre de logements qui sera augmentée et diversifiée, la création de nouveaux équipements en cœur de quartier, des espaces publics requalifiés avec notamment plus de végétation dans un quartier assez minéral à l’architecture marquée qui sera conservée et remise en valeur,
  • celui du quartier d’affaires au taux de vacance extrêmement faible et qui constitue un potentiel de création d’emplois en cœur d’agglomération,
  • enfin celui du pôle d’échanges multimodal de la Part Dieu, pôle qui réunit la gare SNCF, la gare routière, les infrastructures métro, bus, tramway et Rhône-Express du Sytral, les pistes cyclables, les parkings voitures et vélos, les stations de taxis et les loueurs de voiture, le PEM Part Dieu c’est une plate-forme de surface assez modeste où sont concentrés des transports nombreux et variés. Elle doit être développée pour faire face à la fois à la hausse de sa fréquentation mais aussi à la nécessaire diversification des modes de transport et interconnexions proposés.

C’est ce dernier point qui nous intéresse aujourd’hui puisque la délibération que nous allons voter porte sur le lancement des études projet de la première tranche de travaux du PEM Part Dieu.

Après les études dites avant-projet délibérées en 2013, c’est donc la phase projet que nous lançons pour des travaux qui démarreront en 2017 et une mise en œuvre prévue en 2021-2022.

Cette 1ère phase de travaux consiste à « désaturer », à élargir la gare et le pôle qui l’englobe. Cette gare a 33 ans. Créée pour 35.000 voyageurs par jour, elle en accueille aujourd’hui 120.000 et devra en accueillir 220.000 à horizon 2030.

Les travaux vont consister à créer une voie ferrée supplémentaire, la voie L, à augmenter la surface de la gare en créant un nouvel accès au sud rue Pompidou afin d’améliorer les transits des passagers ainsi que les services proposés et à requalifier les espaces publics environnants (places Béraudier, de Francfort, de Milan, les artères Vivier-Merle, Bouchut, Pompidou…).

Je veux souligner l’importance et l’ampleur de ce projet, inscrit au CPER 2015-2020 et dans la déclinaison métropolitaine du contrat de plan, pour le 3ème arrondissement, pour notre ville de Lyon, pour notre Métropole et pour notre Région. Il s’agit là en effet de l’un des grands projets structurants et partenariaux sur notre territoire pour ce mandat et le prochain, dont le rayonnement et l’intérêt concret, pour tous les acteurs institutionnels comme économiques, dépasse largement notre seul territoire.

Je veux souligner là l’engagement sans faille qu’il a nécessité, de notre Métropole au premier chef et de tous ses partenaires que sont l’Etat, la Région, SNCF Réseaux et SNCF Gares et Connexions. Je veux également remercier la SPL Part-Dieu pour la qualité de son travail.

Les groupes Socialistes et républicains métropolitains et Rassemblement Démocrate voteront cette délibération avec enthousiasme car les travaux d’agrandissement de notre gare sont indispensables et urgents.

Ils ne relèvent pas du seul projet de requalification de ce quartier, pourtant cher à mes yeux et que j’habite, mais ils relèvent aussi d’un sujet de sécurité. Que ce soit dans la gare ou sur les quais, la fréquentation est telle aujourd’hui qu’il nous faut conduire ces travaux, dont je ne doute qu’ils feront vivre aux élus du 3ème arrondissement quelques moments forts, au plus vite.

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed