Pôles de l’entreprenariat

Intervention de Ronald Sannino

Création de Pôles de l’entreprenariat

Conseil métropolitain du 2 novembre 2015

 

Monsieur Le Président, chers collègues,

Depuis 2001, Le Grand Lyon conduit une politique de soutien à la création d’entreprises, grâce au dispositif LVE : Lyon Ville de l’Entrepreneuriat.

En 2014, plus de 15 500 entreprises nouvelles se sont créées sur la Métropole de Lyon (contre 6 000 en 2002), représentant environ 22 000 emplois nouveaux pour le territoire.

Aujourd’hui, en 2015, afin d’amplifier cette dynamique et d’augmenter le taux de pérennité de ces entreprises, la Métropole de Lyon renouvelle sa stratégie en s’appuyant sur un conseil d’orientation composé d’entrepreneurs.

Le concept de pôle entrepreneurial est au cœur du volet Proximité de la nouvelle stratégie entrepreneuriat.

Le Pôle Entrepreneurial est une nouvelle forme, plus moderne des pépinières d’entreprises. Il est destiné aux créateurs et aux jeunes entreprises visant à coupler parcours résidentiel et chaine d’accompagnement à l’échelle de bassin de vie.

Ce modèle offre une dimension immobilière avec des capacités d’accueil adapté et durable, tout au long du développement de l’entreprise et une dimension d’accompagnement et de coaching des entrepreneurs.

A ce jour, la Métropole soutient déjà quatre pépinières d’entreprises généralistes mais il convenait d’augmenter l’offre et surtout de mieux mailler le territoire métropolitain.

Les 1ers engagements de la PPi sont consacrés à la Création de 3 nouveaux pôles entrepreneuriaux.

Leur implantation répond à une volonté de développement multipolaire avec une axe de proximité à la fois territorialisée et généraliste. Les pépinières existantes se situent surtout à l’est de la Métropole, voilà pourquoi les 3 nouveaux pôles permettront de mieux couvrir l’ensemble du territoire :

  • au Nord : à Neuville sur Saône
  • à l’Ouest : à La Duchère
  • et à Givors au Sud

Ces pôles seront constitués d’un bâtiment dédié aux créateurs (bureaux, ateliers, espaces coworking, services communs et accompagnement) et d’un bâtiment « post pépinière ». L’environnement porteur qui est crée, favorise l’émulation.

Après études des différents montages immobiliers, d’un point de vue juridique et financier, le modèle suivant a été retenu :

  • La Métropole, dans le cadre de sa compétence « développement économique », est maître d’ouvrage des trois projets de bâtiments dédiés aux créateurs.
  • Et les bâtiments « post pépinière » feront l’objet d’un investissement immobilier privé.

Au total 6 500 m², d’ateliers et de bureaux, seront ainsi dédiés à l’accueil et l’accompagnement des créateurs d’entreprises permettant d’accueillir plus de 100 nouvelles entreprises et la création de plus de 150 nouveaux emplois chaque année.

En complément, ces trois pôles entrepreneuriaux comprendront chacun un village d’entreprise privé pouvant accueillir les entreprises plus matures.

Le budget alloué par la Métropole de Lyon est estimé à 15 M € avec 8 millions de recettes (Région, Europe, Fctva).

La livraison des bâtiments est prévue entre 2018 et 2019, selon la spécificité des projets.

C’est avec une volonté politique déterminée et affichée que ces investissements métropolitains favoriseront la création et pérenniseront l’implantation des jeunes entreprises. Le modèle est consolidé et les coûts seront maîtrisés pour la collectivité.

Générer un levier sur l’investissement privé tout en n’hésitant pas à s’adresser à tous les publics y compris insertion et politique de la ville, s’inscrit dans le cercle vertueux d’une politique économique à la fois proche des chefs d’entreprises et créatrice d’emplois.

Le groupe socialiste votera la création de ces 3 Pôles entrepreneuriaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed