Un projet de pacte pour réussir la Métropole

La conférence métropolitaine des Maires, qui réunit les 59 Maires de la Métropole, a adopté le lundi 12 octobre son projet de Pacte de Cohérence Métropolitain, document qui fixe le cadre général des relations entre la Métropole et chacune des communes qui la compose. Sur les 58 communes représentées, 43 d’entre elles ont voté pour, 14 se sont abstenues et 1 n’a pas pris part au vote.

La large adoption de ce document vient finaliser 10 mois de travail soutenu entre les maires, les conseillers métropolitains et l’exécutif de la Métropole, pendant lesquels de nombreuses réunions se sont tenues (commissions Métropole, groupes de travail thématiques, plus de 50 entretiens individuels avec les Maires…) et près de 200 élus communaux se sont impliqués.

Lors des débats préliminaires au vote, cet esprit de concertation, de dialogue et de travail commun entre la Métropole et les communes a été très largement salué.

L’ouverture et l’écoute des services et des membres de l’exécutif métropolitain à l’égard des communes, dans une logique effective de co-construction du cadre de fonctionnement métropolitain, a été souligné.

L’association de tous constitue à notre sens le meilleur gage de respect des spécificités locales, de l’équité territoriale et de l’égalité entre les habitants métropolitain(e)s.

Au-delà de l’abstention des maires Les Républicains, fruit d’une posture politique que nous regrettons, l’attitude constructive de toutes les parties augure de la bonne poursuite des échanges, fructueux et concrets, nécessaires à la genèse du pacte de cohérence métropolitain.

Ce projet de pacte doit à présent être soumis à l’avis des 59 Conseils municipaux de la Métropole. Les communes pourront faire des propositions d’amendements, en vue du vote du Conseil de la Métropole sur le texte définitif au mois de décembre prochain.

Le groupe socialistes et républicains métropolitains forme donc le vœu que, dans le prolongement de l’esprit qui a jusqu’ici prévalu, le travail de chacun sur le territoire saura être guidé par la responsabilité et la défense de l’intérêt général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed