La Métropole investit pour les collèges

Depuis le premier janvier, la Métropole de Lyon a acquis la compétence des politiques relatives aux collèges et à l’accompagnement des collégiens sur son territoire, jusqu’alors de la responsabilité du Conseil général du Rhône. Après une phase d’inventaire, elle a défini et programmé des actions pour mieux mailler le territoire et pour rénover les établissements qui le nécessitent.

Ainsi, lors du conseil du 21 septembre 2015, une enveloppe de 5 millions d’euros a été votée afin de rénover 9 collèges et d’en améliorer les capacités d’accueil et d’encadrement. D’autres programmes de rénovation et de restructuration seront mis en place dans les prochaines années.

Les collèges concernés par cette première phase de travaux sont :

  • Le collège Alain à Saint-Fons, qui fera l’objet d’une réorganisation et d’une réfection de ses locaux afin de le rendre plus accessible et de lui permettre d’accueillir les élèves, dont le nombre est en hausse, dans de meilleures conditions.
  • Le collège Jean Moulin à Lyon 5e, sera réaménagé et rénové afin d’augmenter sa capacité d’accueil et d’améliorer le confort des élèves. Dans ce cadre, la réfection de l’entrée, des façades, des espaces extérieurs, du pôle de technologie et de certaines classes est prévue.
  • Le collège Elsa Triolet à Vénissieux, voit se mettre en place une nouvelle étape de réhabilitation dans la continuité des précédentes. Les travaux lancés visent améliorer les conditions d’accueil et de travail des élèves ainsi que leur sécurité aux abords du collège.
  • Le collège Martin Luther King à Mions, vera se mettre en place une nouvelle organisation de ses espaces de cours et de sa demi-pension. La restructuration de son entrée quant à elle visera à la rendre plus accessible et mieux sécurisé.
  • Collège Vendôme à Lyon 6e: la création d’une demi-pension permettra aux élèves de ne plus avoir à se déplacer jusqu’au collège du Tonkin ou au Lycée Édouard Herriot pour manger. Des travaux de mises aux normes de sécurité et d’accessibilité auront également lieux dans certains bâtiments.
  • Le collège Sénard à Caluire et Cuire sera réorganisé afin de favoriser le bon accompagnement des élèves ainsi que leur sécurité au sein des locaux. De même, le désamiantage des cloisons sera entrepris.
  • Le collège Léonard de Vinci à Chassieu sera concerné par une réorganisation de sa demi-pension, de certaines salles de cours et de couloirs afin de favoriser un meilleur accueil des élèves.
  • Le collège Bellecombe à Lyon 6e sera réorganisé afin d’être plus accessible et plus fonctionnel.
  • Le collège Frédéric Mistral à Feyzin enfin, fera l’objet de travaux de mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. De nouveaux sanitaires et un préau seront créés.

La Métropole finance également le fonctionnement des collèges publics et privés (sous contrat avec l’État), ce qui représente une enveloppe annuelle globale de 13.8 millions d’euros, à laquelle s’ajoute une participation aux dépenses de personnel proportionnelle au nombre d’élèves accueillis.

La Métropole intervient aussi en soutien aux actions éducatives proposées dans les collèges dont font partie les opérations « collèges au cinéma », « collèges en scène », les classes à option artistique, la sensibilisation à la sécurité routière, les projets art et sciences, la sensibilisation aux dangers d’internet, etc…

Enfin, la Métropole accompagne les collèges dans le cadre de la restauration scolaire et de l’accessibilité des activités sportives en pratiquant des tarifs d’accompagnement pour les familles en difficulté (tarifications sociales), tout en garantissant la qualité du service rendu en favorisant, par exemple, les actions menées en faveur des circuits courts et contre le gaspillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check Our Feed